Société française de l'Internet

Quel Internet pour quelles sociétés ?

Chantal Lebrument

Chantal Lebrument

Pour ceux qui ne me connaissent pas je fais partie des fondateurs de la SFI et je suis active dans les réseaux depuis longtemps ayant fait partie des premiers inscrits aux journées d’Autrans en 1996. Pragmatique, je suis spécialisée dans les organisations d’événements de qualité et la gestion courante de projets liés à internet.

Active dans plusieurs associations j’ai cependant un emploi à temps complet dans l’industrie où je manage une équipe sur des gros projets liés à internet (Noms de domaine, sites web événementiels et corporate). Cet investissement dans la vie active industrielle me donne une vision claire de la réalité de la vie des réseaux dans la société.

Dans le milieu associatif je suis présidente de Eurolinc, association de lobbying international, avec cette association, j’ai participé au SMSI puis au FGI de Genève en 2003 à Vilnius en 2010. Cette implication me donne une bonne connaissance du milieu international et des enjeux et pressions de la Gouvernance d’internet dans le monde.

Ces activité sont complémentaires de mon implication dans la SFI que j’ai contribué à créer avec Louis Pouzin et Francis Muguet avec qui j’ai beaucoup travaillé (son document sur les « Classes » a été rédigé par moi à partir des notes prises lors de nos réunions de travail).

Mon implication dans la SFI est différente de celle de l’association Eurolinc, même si le but est identique : promouvoir une nouvelle Gouvernance de l’internet. Dans Eurolinc nous avons une action de lobbying et de lancement de projets internationaux liés au multilinguisme et à la Gouvernance. Dans la SFI il me parait important de réunir des acteurs compétents de tous les secteurs de la société autour de réalisations concrètes et constructives, loin des guerres de chapelles stériles.

Laisser une réponse

Vous devez etre connectez Pour poster un commentaire