Société française de l'Internet

Quel Internet pour quelles sociétés ?

Création d’un poste TIC au ministère français des Affaires étrangères

DIRECTION DE LA MONDIALISATION

Pôle des technologies de l’information et de la communication

MISSION

Le pôle des technologies de l’information et de la communication (TIC) contribue à l’élaboration et à la défense de la position de la France dans les négociations sur l’évolution du cadre multilatéral et international régissant ces technologies. Son rôle est de contribuer, en concertation avec les principaux acteurs français, à faire émerger des propositions concrètes concernant les grands chantiers en cours, négocier les textes internationaux liés à ces nouveaux sujets et participer aux échanges d’expériences et de bonnes pratiques.

Pour promouvoir les intérêts français à l’étranger, il suit l’actualité industrielle du secteur des TIC, en accompagnant, en tant que de besoin, le développement à l’international des entreprises françaises du secteur dans les pays prioritaires.

Le pôle des technologies de l’information et de la communication suit notamment l’évolution de ce secteur dans ses interactions avec la mondialisation et le développement, ainsi que les stratégies dans ce domaine des pays tiers.

ACTIVITÉS PRINCIPALES

Le pôle des technologies de l’information et de la communication (TIC) suit l’évolution du cadre multilatéral et international régissant ces technologies, en liaison étroite avec le Secrétaire d’État à l’Économie numérique et les ministères concernés, mais également avec les acteurs spécialisés du secteur privé, des organismes professionnels et de la société civile.

Il contribue à la définition de la position française et participe aux négociations dans les enceintes multilatérales et internationales – dans le cadre de l’ICANN, de l’OCDE, du Forum sur la gouvernance de l’Internet, des instances ad hoc des Nations unies (en particulier le suivi du Sommet Mondial sur la Société de l’Information, l’UIT et l’UNESCO) – concernant les questions liées au développement de l’économie numérique, l’Internet du futur, la gouvernance de l’Internet, l’adoption de normes et la définition des politiques publiques d’intérêt général.

Concernant la réduction de la fracture numérique, il contribue à la définition des programmes multilatéraux et bilatéraux de développement dans son domaine de compétences.

Il analyse les grands enjeux et les perspectives du secteur des TIC, pour permettre à la France de participer activement aux débats internationaux et communautaires sur l’économie numérique, comme la convergence des réseaux et des contenus, la révision du cadre réglementaire, la cybersécurité, le respect de la vie privée, l’adaptation des règles de la propriété intellectuelle et le multilinguisme sur l’Internet.

Il suit également, en liaison avec les principaux opérateurs privés concernés, l’actualité industrielle, en accompagnant le développement à l’international des entreprises françaises du secteur, et la stratégie des principaux pays industrialisés, émergents et en développement dans le secteur des TIC.

Taggé avec: , ,

Laisser une réponse

Vous devez etre connectez Pour poster un commentaire