Société française de l'Internet

Quel Internet pour quelles sociétés ?

Michel Peissik

Diplomate ayant rang d’ambassadeur, l’aspect international des programmes scientifiques et technologiques est un de mes centres d’activité (DGRST, Directeur Adjoint de l’IRIA, Représentant de la France à l’OACI, conseiller diplomatique d’Alcatel et de Total)

Ambassadeur chargé du Sommet Mondial sur la Société de l’Information, j’ai participé à la négociation d’où est sortie l’idée que les partenaires travaillant sur Internet devraient collaborer à proposer des « politiques publiques » destinées à « gouverner» Internet, c’est-à-dire à définir des règles acceptables de son utilisation. À ce titre, j’ai activement participé à tous les FGI. Ce thème est un axe important de la SFI, explicitement mentionné dans ses statuts.

Membre fondateur de la SFI, j’ai accordé beaucoup d’attention à une rédaction précise et efficace des statuts et participé à un dialogue très actif d’où est sorti le projet de nouveaux statuts qui sera soumis à l’approbation de l’AG du mois de Janvier.

Le moment est en effet venu de faire de la SFI une structure d’accueil des utilisateurs d’Internet afin de développer collaboration et travail en commun. À partir de leur expérience, il est envisageable d’analyser les problèmes émergents et de proposer des solutions, en priorité dans le cadre national et européen. La réunion avec les entreprises travaillant sur Internet que nous avons l’intention d’organiser après l’AG illustre cette tendance.

Ces différents thèmes sont ce qui m’incite à présenter de nouveau ma candidature au CA.

Laisser une réponse

Vous devez etre connectez Pour poster un commentaire