Société française de l'Internet

Quel Internet pour quelles sociétés ?

Manifeste de Refondation, Société française de l’Internet, mai 2009

Manifeste de Refondation

Projet – version 6 – mai 2009

Création

Suite à la mise sous administration provisoire de l’ISOC France, prononcée par le TGI de Paris le 18 septembre 2008 (1), un rapport (2) a été produit par Maître Michèle Lebossé le 15 octobre 2008. Ce rapport a conclu à l’impossibilité statutaire du fonctionnement de l’ISOC France. Voir extrait ci-après.

Extrait du Rapport Lebossé

Suite à cette déclaration de Maître Michèle Lebossé, un groupe de membres de l’ISOC France, augmenté de nouvelles recrues, a fondé une nouvelle association dénommée « Société Française de l’Internet » (SFI).

Un modèle ouvert: la Maison Française de l’Internet

Depuis une dizaine d’années, la pénétration des usages de l’internet en France s’est fortement développée. Les recherches et expérimentations sont multiples et concernent un grand nombre de domaines. Il serait normal qu’une organisation représentative des internautes français comprenne 500 à 1000 membres, en regroupant des associations affiliées..

Lire le texte entier du Manifeste de Refondation

Laisser une réponse

Vous devez etre connectez Pour poster un commentaire